L’île aux trésors | Sweet Jamaica

 Sweet Jamaica


Inauguration de l’exposition Jamaica Jamaica à la Philarmonie de Paris oblige on remet en ligne cet article qui avait mystérieusement disparu du blog. Premier publié dans la nouvelle rubrique consacrée à l’île aux trésors musicaux, la Jamaïque, le pays où la production musicale par habitant est la plus importante au monde.

Un titre de circonstance, Sweet Jamaïca, pour cette occasion avec une plongée dans près de 70 ans d’histoire des musiques jamaïcaines.


Lord Kitchener (1948)

Le premier exemple sélectionné  est le titre de Lord Kitchener chanteur que nous avions déjà présenté sur ce blog, dans le Son Du Jour #30. Il nous chantait alors son amour pour Londres, précisant que la ville est l’endroit au monde le plus agréable à vivre. Dans son Sweet Jamaica il modère son propos et nous fait part de sa nostalgie quant à son île des Caraïbes.

On remonte dans le temps avec ce calypso dont la première version date de la fin des années 1940. Elle sera reprise par de nombreux chanteurs de ce style musical dont Lord Lebby et ses Jamaican Calypsonians.

Bien que le calypso ne soit pas considéré comme une musique jamaïcaine puisque né à Trinidad, il reste très proche du mento qui lui est bien jamaïcain.

lord kitch - les sens du son


Clancy Eccles (1970)

Voilà dix ans que Clancy Eccles nous a quitté. Pionnier du reggae jamaïcain, très prolifique en tant que chanteur pendant la période early reggae de la fin des années 1960, il deviendra par la suite producteur. Sa chanson Freedom, est l’un des premiers titres à caractère social sortis en Jamaïque, il deviendra un véritable hit ska et sera récupéré plusieurs fois à des fins politiques.

clancy eccles sweet jamaica - les sens du son


Eric Donaldson (1977)

On le connait surtout pour son hit incontournable Cherry Oh Baby, véritable classique des musiques jamaïcaines, repris des dizaines de fois mais Eric Donaldson a su aussi s’imposer après la période rocksteady de la fin des années 1960.

Son Sweet Jamaica est en fait un titre écrit par Winston Wallace, auteur qui est aussi à l’origine d’un autre hit du chanteur, Land Of My Birth. L’association des deux artistes fait mouche à la fin des années 1970 puisque les deux titres remportent coup sur coup le Festival Song Contest en 77 et 78.

donaldson - les sens du son


Brimstone (198?)

Moins connue que les précédentes cette formation anglaise créée à la fin des années 1970 compta dans ses rangs Tony ‘Gad’ Robinson qui rejoindra ensuite un groupe bien plus célèbre du reggae anglais, Aswad.

L’évolution de la musique vers un style plus digital se fait bien sentir dans cette version dont l’introduction est présente dans des dizaines de morceaux créés sur l’île.

brimstone - les sens du son


Ninja Man (1993)

Début des années 90, on débarque en pleine effervescence ragga dancehall avec Ninja Man, célèbre deejay jamaïcain. Ne pas se tromper sur le terme, deejay en Jamaïque n’est pas l’équivalent de nos DJs de boîte de nuit. Il s’agit ici du maître de cérémonie (MC) qui va chanter, poser sa voix sur un morceau pré-enregistré et diffusé, généralement via des sonos mobiles, ou sound system.

Influencées par le rap américain les paroles se durcissent encore et deviennent très crues.

ninja man sweet jamaica - les sens du son


Anthony B (2010)

Années 2000, la période New Roots arrive en réaction au style précédent. Une partie des artistes regarde vers le passé pour retrouver la spiritualité de l’age d’or tout en abandonnant les messages agressifs.

Parmi eux, Anthony B qui nous livre ici un Sweet Jamaica comme un appel à la paix et à l’arrêt de la violence dans son pays.

 

Anthony-B rasta love - les sens du son


Mr Vegas & Friends (2012)

L’une des dernières versions en date est celle de Mr Vegas qui, avec tout une troupe de chanteurs ayant fait l’histoire des musiques de l’île, rend hommage à sa Jamaïque natale pour les 50 ans de son indépendance.

Mr Vegas, U Roy, Ce’cile, Marcia Griffith, Freddie McGreggor; Barrington Levy, Shaggy, Cocoa Tea, T.O.K., Beenie Man, Josey Wales, Leroy Sibbles, Tony Curtis, Singing Melody, Christopher Martin, Tony Curtis se succèdent dans ce morceau enjoué. Les générations se mélangent pour chanter la douceur de vivre dans ce pays et la fierté d’être jamaïcain.

Mr-Vegas-Sweet-Jamaica- les sens du son


Les playlists du blog sont sur

SoundsGood-Logo-150x150

Publicités