Le Son Du Jour #197

Ros Sereysothea

Chnam Aun Dop-Pram Mouy


 

 


Ros Sereysothea - les sens du sonNouvelle plongée dans le Cambodge des années 1960 aujourd’hui avec la chanteuse Ros Sereysothea. Véritable star pendant près de 15 ans, tout s’arrêta  le 17 avril 1975 à l’arrivée des Khmers rouges dans la ville de Phnom Penh. Plus aucune trace de la jeune chanteuse. Les historiens et biographes formulent des hypothèses : elle aurait été forcée à épouser un proche de Pol Pot après avoir été identifiée dans un camp. Contrainte à chanter des champs révolutionnaires diffusés dans des camps de travail par haut parleur, elle finira tué comme beaucoup d’artistes restés sur place.

Cette fin est d’autant plus tragique à l’écoute du titre sélectionné aujourd’hui. L’insouciance qui régnait avant les Khmers, se ressent dans les paroles :

« Cette année, j’ai 16 ans… Il n’y a pas de craintes à avoir, la vie est comme une fleur qui sent bon. Qu’est-ce que l’amour ? Est-ce amer, aigre ou sucré ?”

Cette période de la musique asiatique est depuis quelques années maintenant remise sur le devant de la scène par des labels passionnés. En 1996, Parallel World sortait Cambodian Rocks compilation sur laquelle on retrouve le son du jour.

Pour information un film a été réalisé sur la vie de Ros Sereysothea il s’agit de The Golden Voice dont voici un extrait : 


  Les playlists du blog sont sur

SoundsGood-Logo-150x150


 

Publicités