Le Son Du Jour #199

Bill Withers

Ain’t No Sunshine



74301230_10

Cette chanson n’est probablement pas une découverte, ça n’a que peu d’importance, impossible de se lasser de ce monument. A peine deux minutes de concentré folk soul devenu un classique incontournable. Si incontournable que des dizaines d’artistes ont tenté de le reprendre. Horace Andy, par exemple, dont on a parlé hier, en a fait une version reggae, Sting se l’est approprié tout comme Melody Gardot, Leonard Cohen ou encore les Jackson Five. Bref ils s’y sont presque tous mesurés. Mais difficile d’atteindre la puissance de l’originale. Une évidence se dégage de l’interprétation de Withers quasi impossible a approcher et encore moins à imiter. Ce titre c’est l’un des premiers du chanteur. Nous sommes au début des années 1970, Bill revient de l’armée après neuf ans de service, il travaille à l’usine et tente en même temps de percer dans la musique. C’est chez Sussex Records qu’il trouve la reconnaissance avec son premier album Just As I Am. Suivront huit albums et trois Grammy Awards, puis, en 2015 le chanteur entre au Rock And Roll HAll Of Fame.

Et pour votre gouverne si dans votre jeunesse inconsciente vous avez déjà dansé sur No Diggity, ce qui est quand même fort probable sachez que c’est aussi l’un de ses morceaux qui est utilisé par les Blackstreet et Dr Dre. Ecoutez ça saute aux oreilles, magnifique :


  Les playlists du blog sont sur

SoundsGood-Logo-150x150

Publicités