Dooz Kawa – ‘Me Faire La Belle’

Le Son Du Jour # 251

Dooz Kawa

Me Faire La Belle



Dooz Kawa - les sens du sonVoilà quelques semaines qu’il est là, dans les bacs,  incontournable. Le nouvel opus de Dooz Kawa, rappeur de l’ombre, mérite la lumière. A la sortie de Bohemian Rap Story on s’était dit il faut partager la nouveauté sortir un son du jour dans la foulée. Mais voilà tu écoutes l’album, le réécoutes, et après il faut choisir, trouver le son qui sort du lot. C’est là que ça se corse car la qualité de l’ensemble est telle que le choix est moins facile que d’habitude. A force de l’écouter en boucle les jours passent. A chaque écoute, une claque ou un crochet dans l’estomac, c’est au choix, les 12 titres de cet album percutent, vraiment.

Magicien Dooz à la baguette, et sa baguette c’est son micro. Il transforme les mots en vers, toujours précis dans ses formules, le MC et ses lyrics sortent particulièrement du lot. Poète torturé, souvent boudé des médias musicaux qui persistent à s’attarder sur le rap français sans le mentionner. A côté de ça on l’invite dans des conférences, à l’ENS notamment, pour parler de son art.  Lui sait où se placer et le temps d’une chanson se paye le Game « ce club Dorothée musical » comme il le présente. Mais l’objet de ce disque n’est pas le clash, Dooz Kawa n’apparaît pas aigri, il nous invite, comme la pochette l’introduit,  à pénétrer dans son cerveau et découvrir les facettes, souvent sombres, de son âme. Les failles d’un homme bien loin du rap bling bling.

Alors il a fallu choisir, vous présenter un morceau, le choix s’est arrêté sur Me Faire La Belle, premier titre du disque qui non seulement introduit merveilleusement bien le voyage qu’est cet album mais est aussi accompagné par un clip vraiment réussi. Bonne écoute et n’hésitez pas à aller jeter une oreille sur les autres titres du disque !


 Les playlists du blog sont sur

SoundsGood-Logo-150x150

Publicités