Stanley Beckford – ‘Israelites’

Le Son Du Jour #299

Stanley Beckford

Israelites 



stanley_beckford - les sens du son - blog musiqueAu commencement était le mento.

Dans la chronologie des musiques jamaïcaine ce style assez proche du calypso trinidadien arrive avant ska, rocksteady et autre reggae. Présent sur l’île dès la fin du XIXe siècle il est joué à l’origine dans les zones rurales avec, bien souvent des instruments de fortunes. Les meilleurs musiciens essayant d’en faire leur métier se présentent dans les villes et sont notamment embauchés par les grands hôtels de Kingston. Le caractère authentique et les paroles de chansons à tendances grivoises plaisent énormément aux touristes américains en quête d’exotisme. Ainsi certaines formations deviennent des habituées de certains hôtel et finiront par en prendre le nom. C’est le cas notamment des Hiltonaires à l’hôtel Hilton.

Aujourd’hui on retrouve Stanley Beckford qui, toute sa carrière s’attacha à faire connaître ce style oublié. Sa recette, reprendre des classiques de l’âge d’or des musiques jamaïcaines pour en faire des versions mento. Résultat des albums où anachronisme rime avec efficacité, tant le mélange est judicieux.

Exemple, cet Israelites, classique de Desmond Dekker de la fin des années 1960 devient avec Stanley Beckford une perle mento.


La playlist du blog est sur

SoundsGood-Logo-150x150

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s