Jesca Hoop – ‘Red White and Black’

Le Son Du Jour #378

Jesca Hoop

Red White and Black



Jesca+Hoop+PhotoL’adolescence est souvent le temps des ruptures, des envols. S’élancer à tire d’ailes vers un ailleurs inconnu, grandir. Faire un choix, n’importe lequel mais le sien, précieux. C’est à quinze ans que Jesca Hoop déploie son plumage pour quitter le quotidien strict d’une famille mormone installée en Californie. La messe chaque jour rythme une vie de prières qui deviendra étouffante. Le chant des cantiques lui fait prendre conscience du potentiel de sa voix hors du commun. Elle s’enfuit et erre en hippie pendant plusieurs années. Elle sera employée pendant dix ans par Tom Waits en tant que nounou, c’est lui qui mettra la jeune femme sur les rails de cette pop folk touchante et intimiste. En 2017 sortait le très remarqué Memories Are Now qui démontrait que la chanteuse avait passé un cap, trouvé un son et une identité musicale forte. Elle le confirme avec ce cinquième album Stonechild sorti en juillet dernier. Pour ce disque, elle quitte sa zone de confort qui la faisait rentrer aux Etats-Unis pour chaque nouvelle création et reste en Angleterre. Elle travaille en collaboration avec le grand John Parish, producteur de PJ Harvey qui lui permettra de sortir son album le plus abouti à ce jour.

Stonechild, présente onze morceaux folk à la fois introspectifs et intimistes. La guitare, grande alliée de cette splendide voix s’empare merveilleusement de mélodies mélancoliques et appuie des textes abordant davantage de thématiques politiques qu’à son habitude. En témoigne ce très poétique Red White and Black sélectionné aujourd’hui qui s’attarde par une suite de métaphores sur l’histoire américaine post guerre de Sécession et l’abolition de l’esclavage.


 

Les playlists du blog sont disponibles sur

         spotify-logo2        deezer         Soundsgood_Logo_Inline_Light_Bicolor

4 réflexions sur “Jesca Hoop – ‘Red White and Black’

  1. Clip un peu violent mais, ne comprenant pas l’anglais, c’est peut-être conforme et représentatif des paroles de la chanson! Please, help me and translate;-)

    1. La traduction est complexe car il s’agit davantage d’un poème métaphorique que d’une histoire très précise et linéaire. Le clip va d’ailleurs un peu dans ce sens là. Jesca Hoop présente ici une réflexion poétique et musicale sur la guerre de Sécession et l’abolition de l’esclavage.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s